• L'Empereur de Liane Silwen

     

     

    L'Empereur de Liane Silwen« Le Roi » est le premier volet d’une saga « l’Empereur » dont l’auteur, Liane Silwen, garde mystérieusement secret sur le nombre final de tome. L’histoire raconte l’histoire d’Enjan Midakil, considéré comme la Lumière, qui a pour mission de ramener la paix sur le continent de Nadane. Imaginez le poids de ce fardeau pour… un adolescent de dix-sept ans qui vient à peine d’être couronné Roi. Il devra entre autre réparer les dégâts (involontaires) qu’a provoqués son père, ou encore espérer apaiser les tensions entre les peuples. Heureusement, il sera accompagné de ses fidèles amis, l’intelligent et facétieux Kahlan ainsi que le brave et valeureux Seiren. Il obtiendra même une mystérieuse et inattendue aide.

     

    Liane Silwen nous a emmené avec un brio dans un univers bien à elle peuplé de créature qui lui sont soit propre soit peaufiné au point qu’elle se les ais appropriés. Elle a un style certain qui est à la fois fluide et agréable à lire bien que quelques mots m’ont été parfois inconnus. Même lors du placement du monde et des personnages, sa plume s’est avéré douce et directe, pas d’esbroufe inutile ni de passage pesant.

    Dans Le Roi, humour et douceur se mêle au mystère et à la tension. On passe de passage qui nous font sourire à des passages qui ne nous donne qu’une seule envie : tourné la page pour savoir ce qu’il va arriver aux personnages ou encore quel plan farfelus l’entourage d’Enjan à réussi à lui faire.

    L’on a envie de voir l’apprentissage d’Enjan jusqu’à ce qu’il devienne le roi qu’on attend de lui. Va-t-il réussir à discipliner ses ministres ? Saura-t-il qui désire sa couronne ? Arrivera-t-il à déjouer les plans de ceux qui voudraient sa place ? On désire tout autant savoir ce qu’il advient de ses amis, l’un à la caserne et l’autre devant s’occuper des magiciens de Corona.

    Les personnages, quant à eux, ont tous leurs lots de défauts et de qualités. Même le Roi, présenté comme le symbole de l’avenir, se révèle encore très jeune et parfois inconscient. Il reste toutefois doux, aimant et brave, recelant de qualités qui le rendent plus attachant au fur et à mesure de l’histoire. Même les personnages dont on parle peu trouvent leur intérêt d’une façon ou d’une autre tant ils paraissent vivants. A mes yeux, elle réussit même à rendre attachant un personnage qui n’apparait pourtant que quelques lignes.

     

    Je ne peux que vous conseiller ce livre qui m’a beaucoup plu, se révélant bien trop court par moment.

     

    Si vous désirez vous le procurer, contacter l’auteur à : liane.silwen@letempsdesreves.fr ou bien par MP sur sa page facebook : https://www.facebook.com/pages/Liane-Silwen/148552198598562?fref=ts


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :