• La saga de Robert Langdon de Dan Brown

    Bien que j’aie lu Anges et démon avant le Davinci Code je n’ai su lire ce dernier ouvrage que dernièrement. Et puisque ma mémoire n’est plus très fraîche, cette seconde critique surviendra bientôt.

     

    Écrit le 2/02/2015

    La saga de Robert Langdon de Dan BrownLa Davinci Code est la suite des aventures de Robert Langdon. Là se pose pour moi un premier problème. Je peux comprendre, étant moi-même auteur (débutante), que Dan Brown ait voulu user de son vieux Robert Langdon une nouvelle fois, mais cette nouvelle histoire peut être si aisément détachable de sa première histoire que c’en est dérangeant. On ne parle de son idylle avec son ancienne compagne que trois phrases. On ne mentionne la précédente affaire qu’une ou deux fois. Pourtant, elle était si importante ! J’aurais personnellement préféré que Dan Brown abandonne sa manie à mettre les deux héros de son roman ensemble après une journée d’enquête pour qu’il conserve la relation entre Robert et sa compagne.

    D’un autre côté, construire une relation après une journée de stupeur, on peut comprendre que ça n’aille pas…

    L’autre chose que je reproche un peu à l’ouvrage, ce sont les longues explications. Je sais qu’elles sont nécessaires et je remercie tout de même Dan Brown de les avoir faites. Mais elles tirent un peu sur la longueur malgré tout.

    Malgré ces deux critiques, détrompez-vous ! J’ai adoré le livre. J’admire le talent de Dan Brown de faire plus de 600 pages sur une seule et unique journée. J’aime comme il jongle d’un personnage à l’autre, qu’il nous les fait découvrir avec douceur et subtilité tout en mêlant action et enquête.

    J’admire comme Dan Brown, d’une plume douce et experte d’une fluidité que j’ai rarement vue, est capable de ficelé ses univers.

    Il fait partie des auteurs qui réussissent à me duper quant à qui est le coupable. Et Davinci Code ne fait pas exception. Encore une fois, j’ai été agréablement dupée et j’ai eu la même stupeur que ses personnages. J’aime avec qu’elle subtilité il nous entraîne dans les enquêtes en nous offrant quelques éléments pour participer à cette même enquête. Même si certains points nous sont, évidemment, incapables à atteindre.

    Je suis obligée de faire un petit aparté sur la qualité qu’il donne à ses méchants, qu’ils soient grands ou petits. Ils ont tous une profondeur, un passé, une vie. Chose qui n’est pas donnée dans toutes les histoires. Or, je me suis réellement attachée à son Silas malgré ses bavures car ses sentiments sont si bien expliqués, sa raison d’être et d’agir qu’on ne peut que compatir à sa douleur sourde et reconnaître qu’il n’était peut-être pas un vrai méchant.

    Bref, encore une merveilleuse aventure de Dan Brown qui n’a décidément pas fini de m’épater !


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Juin 2015 à 11:12
    CHAT PITRE

    Fan absolue de Dan Brown , je n'ai jamais été déçue. CHRISTINE

    2
    Lundi 1er Juin 2015 à 12:13

    Pareil ! Je cherche encore son dernier livre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :